Huawei vs Donald Trump : Android est-il la victime ?

Huawei vit des moments difficiles en ce moment. L’entreprise est attaquée de toutes parts et malgré le fait qu’il semble qu’elle ne puisse pas aller plus loin, elle a toujours la volonté de se battre. Et si le combat de Donald Trump avec les États-Unis menace d’échouer ? Puis le géant de la technologie passe au plan B et c’est Android qui est la victime de toute l’histoire.

Huawei vs Donald Trump : victime d’Android ?

Huawei est attaqué de toutes parts et semble incapable de se déplacer davantage. Que ce soit bien ou mal, le géant chinois de la technologie n’abandonne pas. Par exemple, Huawei a récemment poursuivi les États-Unis pour avoir illégalement interdit la marque de commerce dans le pays. Selon le producteur, cela va à l’encontre de la constitution. La situation devient encore plus incontrôlable maintenant que l’Allemagne est également sous le feu des critiques. Les États-Unis menacent de cesser de partager des renseignements avec le pays s’ils ne cessent pas de coopérer avec Huawei. Le producteur chinois semble en avoir assez et nous dit clairement une chose : si nous perdons le procès, et ce combat, nous sommes prêts à remplacer Android.

C’est ce qui ressort clairement d’une interview de Richard Yu de Huawei dans le journal allemand Die Welt. Si la bataille avec les États-Unis n’est pas du tout la bonne voie à suivre, le producteur est prêt à agir. Par exemple, l’entreprise serait prête à remplacer Android et Windows sur leurs appareils. Une déclaration qui est plus qu’une simple menace, étant donné que Huawei semble être réellement prêt pour cela. Le South China Morning Post rapporte que l’entreprise a créé son propre écosystème il y a sept ans. Il semble être prêt à l’emploi pour le moment.

Bien sûr, Huawei préfère toujours les systèmes d’exploitation de Google et Microsoft. Mais s’il devient vraiment incontrôlable, il n’hésitera pas une seconde et passera à son propre système.